Durant des siècles, le cannabis a été utilisé pour différentes finalités. Depuis des années, les chercheurs étudient ses propriétés thérapeutiques pour des maladies comme Parkinson, le cancer ou la sclérose en plaques entre autres. Cela a été rendu possible grâce aux changements de législation dans beaucoup de pays en faveur du cannabis médical. Cela a permis de rechercher son efficacité dans de nouveaux domaines comme par exemple, pour soigner les fractures.

Une étude récente de l’Université de Tel Aviv a entamé des recherches sur l’efficacité du cannabis médical pour soigner les fractures. L’étude était basée sur trois expériences. La première consistait à injecter du CBD ou du THC sur des souris avec le fémur fracturé. Pour la deuxième expérience, les chercheurs ont analysé les effets d’un mélange d’une quantité égale de CBD et de THC sur un cal osseux (un pont de tissue naturel créé par l’os lors de la guérison de la fracture). Enfin, la troisième expérience a testé les effets du THC et du CBD sur l’expression de l’enzyme lysine hydroxylase des ostéoblastes (des cellules qui forment les os) qui catalysent la réticulation du collagène (le rétablissement osseux).

Après avoir obtenu les résultats des deux premières expériences, les chercheurs ont observé la minéralisation osseuse. Pour la troisième expérience, ils ont cultivé des ostéoblastes de souris récemment nées et ont analysé l’abondance de l’enzyme lysine hydroxylase. Les résultats de ces trois expériences étaient prometteurs concernant l’efficacité du cannabis médical pour soigner les fractures, le fait est que lors de la première expérience, consistant en l’administration de CBD ou de THC aux souris, elles ont toutes montrées de forts signes d’amélioration 6 à 8 semaines plus tard.

En ce qui concerne le second groupe, auquel a été donné des substances contrôlées, les chercheurs n’ont pas observé de grossissement du cal osseux, ce qui démontre que le système endocannabinoïdes et ses récepteurs peuvent améliorer la guérison de la fracture lorsqu’ils sont stimulés. Dans la première expérience également, les chercheurs ont observé une importante amélioration des propriétés mécaniques des souris et de la solidité de leurs os.

Autre découverte intéressante, le CBD seul est beaucoup plus efficace dans le processus de guérison d’une fracture. Souvent, une combinaison de CBD et de THC a un meilleur effet lorsqu’il est soumis à de multiples conditions. Dans ce cas, il a été prouvé que le CBD est plus efficace sans THC et pouvait stimuler les récepteurs endocannabinoïdes d’une manière suffisante. C’est une découverte très intéressante car le CBD n’a pas de propriétés psychoactives ou d’effets secondaires.

Les résultats de la troisième expérience ont été également très prometteurs. Les chercheurs ont trouvé que le CBD pouvait augmenter le niveau de lysine hydroxylase de l’ARNm, qui est impliqué lors de la formation de ponts sur les fractures. Toutefois, il a été démontré combien le cannabis pouvait influencer le corps tout entier et apporter des effets médicaux positifs.

Ces études et leurs résultats concernant l’effet du cannabis sur la guérison des fractures montrent qu’il y a besoin d’études complémentaires sur les cannabinoïdes et le cannabis médical. Celles-ci pourront aider à développer plus de traitements et de médicaments efficaces dans bien d’autres domaines.