L’infarctus aigu du myocarde (IAM), communément appelé crise cardiaque, survient lorsque le flux sanguin s’arrête ou diminue dans une partie du muscle cardiaque, causant des dommages. Les symptômes comprennent des brûlures d’estomac, des sueurs froides, une sensation de faiblesse, des nausées, une sensation de fatigue, un essoufflement et un inconfort à la mâchoire, au dos, au cou, aux épaules ou aux bras. La douleur thoracique au centre ou du côté gauche peut durer plus de quelques minutes. Un IAM peut entraîner une insuffisance cardiaque[1].

Cannabis et crise cardiaque

La documentation indique une relation potentielle entre la consommation de marijuana et les événements cardiovasculaires chez les personnes âgées souffrant de coronaropathie et de tachycardie au repos. De plus, le risque d’infarctus du myocarde a augmenté d’environ cinq fois plus qu’après une heure après avoir fumé de la marijuana, comparativement à une période sans fumée.

Une étude d’analyse multivariable a révélé que la consommation de marijuana était associée à un risque accru de 3 à 8 % d’infarctus aigu du myocarde[2]. Cependant, les deux principaux cannabinoïdes contenus dans la plante de marijuana, le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD), ont des effets agonistes sur le système cardiovasculaire (testé sur le cœur isolé d’un organisme animal). Le THC diminue la force contractile et le débit coronarien et induit en même temps une augmentation de la fréquence, tandis que le CBD augmente simultanément la force contractile et le débit coronarien, mais ne modifie pas la fréquence cardiaque. Ces effets prévalent lorsque la CBD est administrée conjointement avec le THC[3]. Toutefois, des recherches plus approfondies sont nécessaires pour déterminer si une réaction similaire à la CBD serait possible chez l’homme.

En 2018, une nouvelle étude a été réalisée sur l’impact de la consommation de marijuana sur les résultats à court terme après une crise cardiaque. Entre 1994 et 2013, les dossiers hospitaliers des patients ayant subi une crise cardiaque ont été comparés dans 8 États étatsuniens. De plus, les données cliniques et les profils des patients avec et sans consommation de cannabis ont été comparés.

Les résultats ont montré que l’usage de cannabis a réduit la mortalité après l’IAM et qu’il n’était pas associé à un risque accru d’effets indésirables à court terme après un IAM. Une explication possible de cette réduction de la mortalité dans cette étude est que la consommation de cannabis peut avoir un effet préventif sur l’infarctus du myocarde. En outre, il s’est avéré que : le cannabis réduit la mortalité, mais les consommateurs ont un risque accru de ventilation mécanique après une crise cardiaque.

Sur la base de ces résultats, il est clair que le cannabis n’est pas associé à un risque accru, contrairement à l’hypothèse selon laquelle il provoque des effets indésirables après une crise cardiaque. En ce qui concerne la propagation de la consommation de cannabis et les résultats, il semble probable que d’autres études devraient être entreprises pour étudier davantage cette découverte et déterminer comment l’usage des cannabinoïdes peut être associé à des résultats améliorés et moins négatifs après une crise cardiaque[4].

[1] What Are the Signs and Symptoms of Coronary Heart Disease? »www.nhlbi.nih.gov. September 29, 2014. Archived from the original on 24 February 2015. Retrieved 23 February 2015

[2] Desai, R., et alt (2017). Recreational Marijuana Use and Acute Myocardial Infarction: Insights from Nationwide Inpatient Sample in the United States. Cureus.doi:10.7759/cureus.1816

[3] Trouve R, Nahas G, Stuker O, et al. [Antagonistic effects of two natural cannabinoids on the isolated heart]C R Seances Acad Sci III. 1983;297:191-194

[4] Johnson-Sasso, C. P., Tompkins, C., Kao, D. P., & Walker, L. A. (2018). Marijuana use and short-term outcomes in patients hospitalized for acute myocardial infarction. PLOS ONE, 13(7), e0199705.doi:10.1371/journal.pone.0199705

No votes yet.
Please wait...
Summary
Le cannabis pourrait réduire la mortalité hospitalière après une crise cardiaque
Article
Le cannabis pourrait réduire la mortalité hospitalière après une crise cardiaque
Description
Le cannabis pourrait réduire la mortalité dans les hôpitaux après une crise cardiaque. La consommation de cannabis peut avoir un effet préventif sur l'infarctus du myocarde
Author
Publisher Name
Kalapa Clinic
Publisher Logo