L’épilepsie réfractaire affecte 30% des patients souffrant d’épilepsie dans le monde entier. C’est une maladie complexe qui résiste à aux médicaments traditionnels. Après avoir essayé de nombreux traitements conventionnels, différents organismes dans le domaine médical se sont intéressés à l’efficacité du cannabis médical pour le traitement de l’épilepsie réfractaire. En Septembre 2016, la conférence internationale du cannabis médical s’est tenue en Israël, où professionnels, agriculteurs et médecins se sont réunis pour discuter des récentes découvertes scientifiques ainsi que des effets du cannabis médicinal sur diverses pathologies.

Notant les effets positifs du cannabis thérapeutique dans le traitement de l’épilepsie réfractaire grâce à de nombreux témoignages, le gouvernement d’Israël a approuvé la consommation du cannabis médicinal pour ce type d’épilepsie, en adoptant une proportion de THC / CBD, le cannabidiol se retrouvant à forte concentration.

Les effets du THC et du CBD dans un traitement pour l’épilepsie réfractaire

Le THC et le CBD sont les cannabinoïdes les plus analysés par les chercheurs. Par conséquent, les études scientifiques ont confirmé les effets anticonvulsifs des deux cannabinoïdes, bien que le CDB semble être plus efficace pour réduire les convulsions. Depuis la fin du XIXe siècle, les chercheurs britanniques et américains ont constaté que le cannabis Indica réduit les convulsions. Les recherches ont continué à se développer avec le Dr Mechoulam dans les années 60 en Israël quand ils ont testé pour la première fois le CDB pour les épilepsies résistantes aux traitements. Dans les années 90, ils ont fait un lien entre le potentiel thérapeutique du cannabis au moyen du système cannabinoïdes endogène et le traitement de divers troubles du système nerveux, parmi lesquelles l’épilepsie a été mise en évidence. Plus récemment, en 2013, il a été constaté que la plante de cannabis sativa pouvait elle aussi réduire les crises d’épilepsie.

Témoignages de traitement de l’épilepsie réfractaire grâce au cannabis médicinal

En plus des différentes études qui ont été réalisées, il convient de noter les témoignages de personnes ayant testé le cannabis médicinal pour traiter différents types d’épilepsie. En Mars 2017, plus de cinquante témoignages d’enfants atteints d’épilepsie réfractaire ont été recueillis au Mexique. Un questionnaire a été distribué aux parents qui avaient donné de l’huile de CBD à leur enfant souffrant d’épilepsie réfractaire. Parmi les 53 enfants âgés de 9 mois à 18 ans, différents types d’épilepsies ont été reconnu, comme le syndrome de Lennox-Gastaut ou le Syndrome de West. Avec l’utilisation de cannabidiol, 81,3% des parents ont vu une fréquence des convulsions réduite, au même titre que la durée et l’intensité des crises. En outre, dans 16% des cas, les crises avaient complètement disparu. Ils ont également noté une amélioration de la qualité de vie en général, une régulation de l’humeur et même une augmentation de la sphère cognitive.

D’autres essais en Israël ont suivi 74 patients souffrant d’épilepsie réfractaire pendant 3 mois. Ces patients avaient pris de l’huile sublinguale de CBD et de THC 3 fois par jour. Dans ce cas, 89% ont déclaré que la fréquence des crises avait été considérablement réduite.

L’expérience de ces derniers et celle de nombreux autres témoignages ont conduit à considérer le cannabis comme une alternative très intéressante en tant que traitement pour l’épilepsie réfractaire avec moins d’effets secondaires. Cependant, pour garantir l’efficacité globale du cannabis médicinale et du CDB pour traiter l’épilepsie, d’autres études cliniques sont nécessaires pour soutenir devant la communauté scientifique internationale et la société les résultats et les témoignages présentés dans le monde entier.