Bien que ce ne soit pas la meilleure manière de consommer du cannabis médicinal, fumer continue d’être le mode le plus accessible et le plus commun pour les gens. Il y a cependant beaucoup d’autres manières de consommer, tout aussi simplement, du cannabis à des fins thérapeutiques.

Grâce aux dernières études scientifiques, différents modes de consommations ont été élaboré dans l’objectif de conserver au maximum les propriétés thérapeutiques de la plante. Il s’agit ainsi de renforcer le potentiel que les cannabinoïdes et les terpènes contenus dans le cannabis peuvent apporter pour notre organisme. Même si l’usage du cannabis médicinal se fait de plus en plus populaire au niveau mondial, les experts de la santé affirment que fumer n’est plus la manière la plus efficace de consommer du cannabis. Nous vous présentons ici les 3 manières les plus reconnues pour s’administrer du cannabis médicinal sans fumer:

  1. La vaporisation. C’est une solution quelque peu couteuse au départ, mais elle est vite rentabilisée puisque les vaporisateurs s’avèrent bien plus sains et plus propres. Le vaporisateur chauffe le cannabis à une température inférieure à celle de la combustion jusqu’à obtenir une vapeur inhalable. L’avantage principal de la vaporisation est que l’appareil n’altère pas les composants actifs de la plante. De plus, alors que la combustion n’extrait que 20% des composants du cannabis, le vaporisateur en extrait jusqu’à 90%.
  2. Par voie orale. Il est possible de consommer du cannabis par voie orale, plus communément sous forme d’huile sublinguale. Après de nombreuses recherches et tests, le processus d’extraction a nettement été amélioré. Il existe maintenant différents types d’huiles sur le marché, le produit ayant été officiellement reconnu comme complément alimentaire. Le chanvre est généralement mélangé avec de l’huile d’olive, de tournesol, ou encore avec de l’huile de graines de chanvre. Leurs fortes concentrations en THC ou en CBD rendent ces huiles très efficaces contre de nombreuses maladies tels que l’épilepsie ou les douleurs chroniques. Le plus avantageux pour les usagers désirant consommer du cannabis médicinal par voie orale est que les huiles de CBD contiennent un pourcentage quasiment nul de THC, éliminant ainsi l’effet psychoactif souvent indésirable. Les terpènes et d’autres composants thérapeutiques sont ainsi conservés lorsque l’on mélange l’huile avec de la nourriture ou même sous forme d’infusion avec un nuage de lait entier.
  3. Le suppositoire rectal ou vaginal. Le suppositoire est considéré comme le mode le plus efficace de par l’absorption et la diffusion particulièrement rapide de la substance dans le corps. La voie rectale a l’avantage d’augmenter les effets du cannabis à travers les membranes muqueuses tout en réduisant l’effet psychoactif ; caractéristique très intéressante pour les personnes qui souhaitent tester les vertus thérapeutiques du cannabis.

Avec toutes ces nouvelles formes de consommer du cannabis médicinal, les experts conseillent de moins en moins de fumer et tendent à recommander à utiliser d’autres manières afin de protéger les poumons et profiter d’avantage des effets des cannabinoïdes, notamment sous forme de vaporisation et d’huiles.