Le 17 octobre, le Canada est devenu le deuxième pays du monde à légaliser le cannabis, après l’Uruguay. La législation permet sa vente ouverte au public, mais la régulation varie selon les provinces. Dans cetains cas la culture est autorisée, mais dans d’autres cas comme au Quebec ou en Manitoba elle ne l’est pas.

Légalité sur le cannabis au Canada

L’âge légal pour l’achat de cannabis au Cannada est de 18 ans, mais dans la grande majorité des provinces il a été déterminé que l’âge minimum serait 19 ans. Seul le Quebec et l’Alberta commencent à évoquer un âge minimum à 21 ans.

Chaque province sera responsable de réguler la vente dans les boutiques autorisées et permettra l’ouverture de boutiques publiques. Egalement, cetaines provinces comme la Colombie-Britannique permettront la présence de locaux privés ou la vente dans des commerces publics.

La vente en ligne du cannabis

La vente en ligne du cannabis est autoritée au Cannada depuis le 17 octobre. Ce jour-là, on a pu observer d’immenses files d’attente d’usagers à l’entrée des établissement vendant le cannabis. Par exemple, Vancouver n’a pas encore de boutique vendant du cannabis et l’Ontario a établi que la vente en ligne était la seule voie possible pour adquérir du cannabis tant que la régulation pour les entreprises voulant en vendre ne sera pas clairement établie.

Les produits de cannabis autorisés

Il est permis d’acheter la plante fraiche ou asséchée. De plus, la vente de différents produits dérivés est également autorisée, comme l’huile de CBD, les graines et les éléments propres pour pouvoir préparer des produits commestibles comme des muffins, des gateaux ou des boissons.

L’impact sur le Cannabis Médical

La légalisation permettra aux entreprises axées sur l’usage du cannabis médical d’avoir une meilleure protection. Avec l’injection économiques que signifie son ouverture et vente au public, il y aura de meilleurs investissements qui pourront permettre la réalisation d’études scientifiques axées sur l’usage thérapeutique du cannabis face aux différents maladies.

Au niveau industriel, de grandes entreprises commencent à se créer, réalisant des opérations avec des technologies avancées et se spécialisant dans la culture, la production, et le contrôle exhaustif des différentes souches de cannabis pour un usage thérapeutique.

Cela va de pair avec la haute perspective économique que générera ce marché naissant.

Les licences de production du cannabis à des fins thérapeutiques seront octroyées par le Ministère de la Santé. 120 entreprises l’ont déjà reçue. Mais il reste des centaines de demandes de licences en attente de révision.

Photo: Investingnews