Le cannabis légal ne concerne plus simplement le domaine médical. Aujourd’hui, il s’agit d’un marché en pleine expansion qui a un bel avenir devant lui.

CANNABIS, CHANVRE, MARIJUANA… ? QUI EST QUOI ?

Le chanvre et la marijuana sont deux variétés de Cannabis sativa L. Dans le droit américain, leurs principales différences résident dans leur composition chimique – elles contiennent toutes deux du cannabidiol (CBD) mais le chanvre ne contient pas plus de 0,3% de delta-9-tétrahydrocannabinol (THC), leur utilisation et leur culture. La marijuana désigne généralement la variété de cannabis utilisée comme drogue psychotrope alors que le chanvre est cultivé et transformé en produits manufacturés et industriels.[1]

Que sont le CBD et le THC ?

Le Cannabidiol (CBD) est un cannabinoïde présent dans les plantes de cannabis. Le CBD a de nombreuses propriétés thérapeutiques mais n’a aucun effet psychoactif. Il est légal dans la plupart des pays à condition d’avoir été extrait de plantes de chanvre.

Le tétrahydrocannabinol (THC) est le cannabinoïde le plus présent dans une majorité de variétés de cannabis. Comme le CBD, il a divers effets thérapeutiques. Cependant, le THC est psychoactif et est responsable de l’effet « high ». C’est pourquoi il est illégal dans la plupart des pays.

POURQUOI TANT D’ENTHOUSIASME ?

Avant l’ère chrétienne, le cannabis était principalement utilisé en Inde et en Chine à des fins médicales et religieuses. Il a été introduit dans la médecine occidentale au milieu du XIXe siècle. Sa popularité a diminué au cours de la première moitié du XXe siècle puis il a été interdit dans la plupart des pays. Dans les années 1960, le cannabis est redevenu populaire pour son usage récréatif dans le monde occidental, et la communauté scientifique a commencé à lui porter davantage d’intérêt. Au début du XXIe siècle, il a pris de l’importance sur le plan médical et a été utilisé tant légalement qu’illégalement par des personnes malades cherchant à soulager leurs symptômes.[2] Aujourd’hui, il suscite également un intérêt pour le bien-être.

Le CBD a été particulièrement sous les feux de la rampe ces dernières années pour diverses raisons. Grâce à ses nombreuses propriétés et possibilités d’administration, le CBD est devenu un « super ingrédient » reconnu par les industries de la santé et du bien-être ainsi que par les consommateurs. Ses bienfaits ont également été vantés dans la pop culture par des célébrités telles que Kim Kardashian. Certaines se sont même transformées en « cannapreuneurs » [ndlr : entrepreneurs du cannabis] comme Whoopi Goldberg ou Mike Tyson.[3] Le bouche-à-oreille et l’exposition médiatique, par la presse ou les réseaux sociaux, ont accru la popularité du CBD et du cannabis comme alternatives thérapeutiques naturelles.

Deuxièmement, la légalisation du cannabis joue un rôle majeur. Le cannabis médical et récréatif a été légalisé au Canada, en Uruguay et dans certains États des États-Unis. De plus en plus de pays légalisent l’usage médical. Dans d’autres, l’usage médical et/ou récréatif est décriminalisé. Toutefois, le cannabis, quel qu’en soit son usage, est toujours interdit dans de nombreux pays.

Outre le marché du cannabis, l’expansion du marché du CBD a été stimulée par différentes lois. Légaliser l’usage récréatif est un facteur clé, mais aux États-Unis, par exemple, le Farm Bill de 2018 a également joué un rôle majeur, car il a légalisé le CBD dérivé du chanvre au niveau fédéral.[4]

UNE AUGMENTATION DE L’INTÉRÊT DES CONSOMMATEURS… ET DE LEUR CURIOSITÉ.

Google Trends montre une augmentation continue des recherches globales sur Internet pour le terme « cbd », au cours des cinq dernières années. En 2014, le nombre de recherches « cbd » était treize fois inférieur à 2019. Les secteurs connexes tels que « Foods and drinks », « Health », « Body care and wellness » et « Shopping » affichent la même tendance.

Les recherches associées varient : « cbd gummies », « holland et barrett », « cbd oil near me », « cbd oil for dogs », « green roads cbd », « full spectrum cbd », « cbd oil for anxiety », « plus cbd oil ».

QUELLE EST LA VALEUR DU MARCHÉ DU CANNABIS ?

Selon le Rapport mondial sur les drogues de 2019, publié par l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), le nombre d’usagers de cannabis dans le monde en 2017 était de 188,040 millions. L’estimation supérieure monte à 219,020 millions.[5] Bien sûr, plus les gens en savent sur le cannabis et les cannabinoïdes, plus ce nombre est susceptible d’augmenter.

En mars 2019, un article publié par The Green Fund déclarait que le marché mondial du cannabis est estimé à 150 milliards de dollars aujourd’hui et à 272 milliards de dollars en 2028, d’après le Report from September 2018 publié par Barclays[6].

Selon la base de données d’études de marché Grand View Research qui a publié une étude en mai 2019, la taille du marché mondial de la marijuana légale devrait atteindre 66,3 milliards de dollars d’ici la fin 2025, ce qui représenterait une croissance de 23,9%. L’étude indique également que le marché américain du cannabis légal était évalué à 11,9 milliards de dollars en 2019[7].

Les ventes de CBD devraient dépasser 5 milliards de dollars d’ici fin 2019 et atteindre 23,7 milliards de dollars d’ici 2023 selon les résultats d’une étude du Brightfield Group publiés dans un article de Forbes[8].

Mais il est difficile d’évaluer la valeur actuelle et future du marché du cannabis car les chiffres varient. En février 2019, selon une étude publiée par Cowen, les ventes de CBD aux Etats-Unis devraient atteindre 16 milliards de dollars d’ici 2025[9].  En mai 2019, une autre étude publiée par BDS Analytics indiquait que les ventes de CBD aux Etats-Unis devraient atteindre 20 milliards de dollars d’ici 2024 et que les ventes de CBD combinées aux ventes de THC aux Etats-Unis devraient atteindre 45 milliards de dollars en 2024[10].

QUI SONT LES PRINCIPAUX ACTEURS SUR LE MARCHÉ DU CBD ET DU CANNABIS LÉGAL ?

En 2017, une étude réalisée par Brightfield Group et Hello MD soulignait déjà le fait que les marques de CBD étaient devenues monnaie courante, créant un marché très fragmenté où chaque marque ne pouvait revendiquer qu’une très petite part de marché[11].  Selon une étude de Nielsen, le nombre de marques de cannabis aux États-Unis a été multiplié par 16 entre 2014 et 2018, passant de 166 à 2650[12].

Les marchés du chanvre et du cannabis sont maintenant le champ de bataille de groupes ou d’entreprises qui valent des milliards de dollars, et se caractérisent par une forte activité intra et inter marchés. Selon 27/7 Wall Street, les 10 premières compagnies de marijuana américaines et canadiennes selon leur capitalisation boursière à la fin de l’année 2018, en milliards de dollars, étaient :

  1. Canopy Growth (Can): 9,28
  2. Tilray (Can): 6,57
  3. Aurora Cannabis (Can): 4,99
  4. Scotts Miracle-Gro (U.S.): 3,4
  5. GW Pharmaceutical (U.K): 3,15
  6. Cronos Group (Can): 1,87
  7. Aphria (Can): 1,43
  8. Hexo (Can): 0,93
  9. Canntrust (Can): 0,69
  10. Green Organic Dutchman (Can): 0,66

La plupart d’entre eux se sont spécialisés dans les produits ou services médicaux liés au cannabis. Selon une étude publiée par Adroit Market Research, le marché du cannabis médical devrait augmenter de 29,3%, pour atteindre 56,7 milliards de dollars en 2026.[13]

Mais certains de ces groupes se sont également diversifiés. Par exemple, en mai 2019, Canopy Growth a introduit via un communiqué de presse Spectrum Therapeutics,[14] une marque mondiale qui inclut toutes les activités de recherche médicale et clinique de la société. Canopy Growth a également choisi de s’étendre aux secteurs de la beauté et du bien-être à travers ses marques Van der Pop et This Works[15] récemment acquises et spécialisées dans le CBD, ainsi que des accessoires à travers Maitri.

Il convient de souligner que ces groupes de cannabis sont souvent intégrés verticalement. Ils sont propriétaires de l’ensemble de la chaîne, de la production à la vente.

EN QUOI CONSISTE AUJOURD’HUI LE MARCHÉ DU CBD ET DU CANNABIS LÉGAL ? EN QUOI CONSISTERONT-ILS A L’AVENIR ?

Pour comprendre pourquoi le marché du cannabis monte en flèche, il faut comprendre les tendances de consommation qui se cachent derrière.

En novembre 2018, BDS Analytics a publié son top 10 des tendances du marché du cannabis. Parmi elles, l’accessibilité financière, l’essor des marques, la demande en variété, les formes d’administration qui suivent la fonction, le Mood marketing, le développement des marques de luxe.[16]

En 2019, un autre rapport publié par BDS Analytics présentait les tendances du marché du cannabis en 2019 et mettait l’accent sur les nouveaux facteurs clés de l’expansion du marché du cannabis et de la CBD. Parmi eux :

  • L’émergence du facteur social dans la consommation de cannabis.
  • Le fait que les consommateurs vieillissent, certains peuvent développer un intérêt médical pour le cannabis afin d’alléger certaines maladies.
  • La frontière entre consommation médicale et consommation récréative est floue : la légalisation de la consommation médicale est la première étape de tout le processus de légalisation.
  • Chaque produit est créé dans un but précis, garantissant le contrôle de la quantité consommée.
  • Retour aux valeurs. Les consommateurs apprécient la qualité et l’innovation, mais aussi la durabilité dans la production et la distribution. Les marques locales, naturelles, biologiques, responsables et retour aux sources sont les nouveaux termes-clés du shopping[17].

Le marché de l’alimentation et des boissons : pourquoi ça marcherait ?

Une étude réalisée par Deloitte, Nurturing new Growth | Canada gets ready for Cannabis 2.0, a révélé que les principales raisons pour lesquelles les consommateurs actuels de cannabis consomment des aliments à base de cannabis sont : s’amuser entre amis (53%), réduire le stress ou l’anxiété (41%), se détendre ou dormir (41%), améliorer leur humeur (41%) et l’utiliser comme une alternative à l’alcool (37%).[18]

  • Cannabis dans les boissons alcoolisées : vers une consommation consciente

Selon une étude de l’IWSR, la consommation mondiale d’alcool a diminué de 1,6%. Les volumes de bière et de vin consommés ont diminué, tandis que celui des produits sans alcool/ à faible teneur en alcool est en hausse. La consommation de bières sans alcool devrait augmenter de 8,8% et celle des vins sans alcool de 13,5%.[19] Compte tenu de cette nouvelle tendance, le cannabis pourrait remplacer l’ABV en tant que facilitateur social comme que « buzz » davantage responsable.

Ex : Les bières Hi-Fi Hops (CBD/ THC) et cannabis de Lagunitas

  • Cannabis dans les boissons sans alcools

Jusqu’à présent, le cannabis et le chanvre sont surtout utilisés dans les boissons chaudes (thé, infusions et même café). Ils sont populaires pour leur côté naturel, éthique et bien-être. Mais ils peuvent aussi être infusés dans l’eau, les jus ou les boissons énergisantes.

Ex : Les dosettes de café Brewbudz, l’eau de chanvre Love Hemp de Holland & Barret, la limonade G de GFarma Labs.

  • Le cannabis dans les aliments emballés

Le chanvre a de nombreuses qualités nutritionnelles, mais les aliments infusés de chanvre sont désormais étiquetés comme étant infusés au CBD. Les aliments à base de THC se développent également, suivant la tendance du « mood food » (ex. : les gommes aux fruits de Dixie). L’étude de Deloitte mentionnée ci-dessus montre que les aliments à base de cannabis utilisés principalement par les utilisateurs actuels et potentiels sont les bonbons oursons, les biscuits, les brownies et le chocolat.

  • Le cannabis dans les services alimentaires

Pour les personnes à la recherche d’une nouvelle expérience, TripAdvisor dispose déjà d’un « Top des restaurants du cannabis« . Pour les gens préférant la commodité de la nourriture à emporter, la compagnie américaine Nugg livre de la nourriture infusée au cannabis à la maison. Les coffee-shops auront également un rôle à jouer en tant que hub social.

Le cannabis dans l’industrie du tabac

Un communiqué de presse publié par les Centers for Disease Control and Prevention (U.S.) en janvier 2018, annonçait que  » dans l’ensemble, le tabagisme chez les adultes américains est passé de 20,9% en 2005 à 15,5% en 2016 « . Cela permet au cannabis de gagner en valeur dans l’industrie du tabac. Le fumage et le vaping favorisent la vente de fleurs, des e-liquides au CBD et au THC, mais également des gadgets (cigarettes électroniques par exemple).

Le cannabis dans la santé et la beauté

  • Soins de santé

Vous pouvez consulter nos nombreux articles sur le sujet sur notre site web.

  • Cosmétiques

Le branding des marques de cosmétiques tend à présenter le CBD comme nouvel ingrédient phare pour ses nombreuses propriétés, et non plus le chanvre. Exfoliants, crèmes et sérums, bombes de bain, masques, maquillage… Les possibilités sont infinies. La plupart des groupes ou marques de cosmétiques devraient avoir une gamme de produits CBD dans leur portefeuille. L’avenir du CBD et du THC réside également dans les neurocosmétiques. Les crèmes au CBD et au THC affecteraient non seulement l’apparence de votre peau, mais aussi votre humeur, votre sommeil ou votre appétit même par application topique (ex : Cannabisan et sa crème NeuroCream).

Et bien plus encore….

Le cannabis a également un grand potentiel dans d’autres industries. Par exemple, le chanvre est finalement entré dans le monde de la mode car les tissus fabriqués à partir de chanvre sont plus écologiques : cultiver du chanvre est beaucoup plus durable que cultiver du coton. Dans l’industrie de l’emballage, le chanvre pourrait être transformé de manière à être une alternative durable au plastique dans le futur. Dans le tourisme, les régions de culture du cannabis s’inscrivent déjà dans la lignée des régions viticoles ou productrices de thé. Le « triangle d’émeraude » au Etats-Unis, par exemple, est devenu une véritable attraction pour les touristes en quête de nouvelles expériences. Le cannabis a aussi un bel avenir dans l’industrie du soin des animaux de compagnie (shampooings, produits comestibles…) : non seulement le cannabis médical fonctionne aussi pour les animaux de compagnie, mais les propriétaires sont souvent prêts à investir beaucoup dans leur bien-être. Enfin, un article paru dans The Guardian souligne le fait que certaines marques de cannabis ont réussi à se positionner sur les segments du haut de gamme et du luxe à travers des gadgets, des joints et des cosmétiques « ultra-premium » par exemple.

Il est clair que le marché du cannabis va chambouler la plupart des industries de produits de grande consommation puisqu’il peut être utilisé à de multiples fins et de multiples façons. Le dernier blocus a force de loi, et il est susceptible de tomber dans un avenir proche.

Pour lire la version complète en anglais de l’article sur le Marché du Cannabis, cliquez sur ce lien.

Tu as aimé ce post ? Evalue-le. Ce post a été réalisé sur la base de recherches existantes au moment de la date de publication de l’article. En raison du nombre croissant d’études sur le cannabis médical, l’information exposée peut varier au fil du temps et nous informerons des avancées dans les articles ultérieurs

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
Summary
Le marché du cannabis
Article
Le marché du cannabis
Description
Le marché du cannabis est en pleine croissance. L’usage thérapeutique du cannabis n’est pas le seul à présenter de l’intérêt pour l’industrie et le marché
Author
Publisher Name
Kalapa Clinic
Publisher Logo