Environ 125 millions de personnes dans le monde souffrent du psoriasis. Et ce 29 Octobre, on célèbre la Journée Mondiale du Psoriasis. Sous le thème «Brisons les barrières », des associations à travers le monde vont promouvoir une campagne pour rendre visible les obstacles auxquels les personnes atteintes de psoriasis font face.

En plus des facteurs purement physiques, cette maladie peut affecter psychologiquement. Ces patients rencontrent alors des obstacles tous les jours, au travail, dans les relations sociales, et dans le sysème de santé. Cela conduit souvent à la perte d’opportunités.

Ainsi, le message de la Journée Mondiale du Psoriasis contient de multiples revendications:

  • LUTTER contre les préjugés, la discrimination et la stigmatisation
  • CRÉER une conscience, une compréhension et une espérance
  • GAGNER l’accès à un diagnostic adéquat, traitement et qualité de vie

Que dit l’OMS sur le psoriasis?

La lutte contre la stigmatisation et les préjugés subis par les patients viennent de loin. Depuis 2009, les associations du monde entier et la Fédération internationale des associations des Patients du Psoriasis (IFPA, pour son sigle en anglais) travaillent pour inclure cette maladie dans le programme de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Grâce à ce travail, on a proposé la célébration de la Journée mondiale du psoriasis et l’OMS en 2014 a adopté une résolution sur cette maladie, que vous pouvez consulter ici (en anglais). Ce document a marqué un avant et après pour les patients, car elle contribue à la diffusion d’informations sur la maladie, et ce en mettant fin aux préjugés, à la stigmatisation et à la discrimination.