Nouvelles: Le CBD pour la douleur dans la neuropathie diabétique périphérique (NDP) au pied

neuropathie diabétique périphérique- peripheral diabetic neuropathy

Les personnes atteinte de diabetes souffrent souvent de neuropathie diabétique péripherique (NDP). Cette maladie provoque des lésions nerveuses douloureuses dans les mains et les pieds, qui peuvent souvent être contrôlées de manière insuffisante par des médicaments ou seulement en combinaison avec des effets secondaires graves.

Une équipe de recherche américaine a trouvé dans une étude à double insu que le cannabidiol (CBD) non psychotrope est un médicament efficace avec peu d’effets secondaires pour le traitement de de la douleur dans les NDP périphériques des pieds. Apres un mois de traitements avec du CBD en comprimé sublingual, la douleur diminue fortement. Les troubles du sommeil et les symptômes d’anxiété ce sont améliorés  avec une meilleure qualité de vie.

Qu’est-ce que la neuropathie diabétique périphérique (NDP) ?

Plus de la moitié des diabétiques sont affectés par cette neuropathie diabétique périphérique.

Les substances actives suivante sont approuvés en Amérique, les deux premiers sont également autorisé en Allemagne :

  • Prégabaline (médicaments anti-convulsant)
  • Duloxétine (selective serotonin-norepinephrine inhibiteur de recapture)
  • Tapentadol (analgésique opioïde,  noradrénaline sélective inhibiteur de recapture)

Les autres médicaments, comme les anti dépresseurs tryciclique, les analgésiques opiacés, le paracétamol et les medicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent aussi produire des effets non désirables et souvent avoir un effet inadéquate. Les thérapies physique sont souvent insuffisante.

Une Etude en double aveugle sur 54 personnes diabétiques diagnostiqué avec une NDP périphérique.

L’équipe de recherche a sélectionné 55 patients avec le NDP du pied pour l’étude à double aveugle entre Janvier et Mars 2021, en prenant en compte les critère d’inclusions et d’exclusions. Les patients, âgés d’une moyenne entre 52 et 62 ans, ont reporté leurs douleurs nerveuses sur une échelle de notation numérique de 0 (pas de douleurs) à 10 (douleur maximale), correspondant à une douleur modérée à sévère. La plupart (96,3 %) des personnes affectées ont d’autres maladies concomitantes.

Avec un Indice de Masse Corporelle (IMC) de 31,97, la plupart d’entre eux sont en surpoids. La douleurs des pieds a été décrite très différemment selon chacun : tranchants et poignet, picotements, picotements, sensations sourdes, brûlures, froid ou pression. Une personne parmi les 55 participants a abandonné l’études pendants les examinations préliminaires sur l’intensité des douleurs, trouble du sommeil et anxiété, du coup 54 personnes ont commencer à prendre des médicaments.

Les patients ont été assigné aléatoirement au groupe de CBD ou au groupe placebo. Le cannabidiol (CBD) a été pris sous forme de comprimé sublingual hydrosoluble, qui se place sous la langue. Le placebo était un comprimé sublingual sans principe actif. Les patients ont pris les médicaments trois fois par jour à des intervalles de 6 heures (matin, midi et soir) pendant 28 jours.

Les patients ont documenté leur traitements avec une applications pour smartphone. Des questionnaires ont été utilisé pour évaluer les effets sur l’intensité de la douleur, qualité du sommeil, symptômes d’anxiété et qualité de vie. Au cours de l’études, 3 autres patients ont abandonnés, de sorte que 51 diabétique ont terminé les examens prévu par l’équipe de recherche.

Très bon profil de sécurité du CBD

Le but de l’équipe de recherche était d’enquêter sur la sûreté du cannabidiol (CBD) dans le traitement de la NDP périphérique douloureuse des pieds.

Les chercheurs ont également observé les effets sur la douleurs, la qualité du sommeil et les symptômes de l’anxiété, comparé au placebo. Pendant la phase d’étude de 4 semaines, aucun effets secondaires n’ont eu lieu avec le groupe traité au CBD. En prend les comprimés sublingual sans ingredients actifs, un participants a souffert de douleur gastrointestinal, sur quoi les sujets test ont arrêté l’étude. Le CBD est donc un médicament sûr et bien toléré pour le DNP.

Soulagement de la douleur statistiquement et cliniquement significatif

Avant le debut de l’étude, la plupart des patients avaient de sévères douleurs avec une moyenne d’intensité de douleur de 7,31 et avec un maximum de l’intensité douloureuse de 8,72. Les tablettes sublingual contenant du CBD ont amélioré les douleurs nerveuses. Les deux, que ce soit la moyenne de l’intensité douloureuse ou le maximum de l’intensité douloureuse, ont diminu é significativement : après 28 jours, la moyenne a diminué de -3,56 à 3,75, comparé à la reduction de -1,è’ avec l’effet placebo. La douleur maximale a diminué de -3,7 à 5,02 avec le CBD, contre -1,85 avec l’effet placebo. L’inconfort diminue semaine après semaine. Le cannabidiol non-psychotrope réduit ainsi la moyenne de l’intensité douloureuse des patients quasiment de moitié et le maximum de l’intensité douloureuse d’un tiers.

Amélioration clinique du sommeil et de l’anxiété

La qualité du sommeil a été évalué avec l’échelle appelé IQSP (Indice de Qualité du Sommeil de Pittsburgh). Cette échelle a 21 niveaux, avec des valeurs hautes pour un sommeil pauvre. Avant de commencer la thérapie par les cannabinoïdes, la plupart des patients dormaient mal (avec un score de 10, 72 sur l’échelle de IQSP). Le sommeil c’est amélioré dans les deux groupe que ce soit avec le CBD ou bien placebo : le score a chuté de -3,41 dans le groupe de CBD comparé au groupe placebo dont le score a diminué de -2,70. Les symptômes d’anxiété ont été évalué e  utilisant l’échelle de SAS (La Zung Self-Rating Anxiety Scale). L’évaluation est faite sur une échelle allant de 20 à 80, avec un haut score cela indique une plus grand anxiété. Avant le début du traitement, la plupart des personnes concernées présentaient une anxiété légère à modérée (score SAS moyen de 48,91). L’anxiété a également diminué dans les deux groupes : dans le groupe CBD, le score a diminué en moyenne de -4,37 contre une diminution de -3,11 dans le groupe placebo.

La différence entre les groupes CBD et placebo dans l’amélioration du sommeil et de l’anxiété n’était pas statistiquement significative. Cependant, on a constaté une amélioration clinique des symptômes du sommeil et de l’anxiété. Le soulagement de la douleur, l’amélioration du sommeil et la réduction de l’anxiété contribuent à une meilleure qualité de vie des patients diabétiques.

Des recherches supplémentaires sont nécessaires

Toutefois, les chercheurs soulignent que l’étude peut ne pas refléter l’effet du CBD dans des conditions réelles. Cela s’explique par les critères de sélection étroits des participants. Par exemple, ont été exclues de l’étude les personnes qui prenaient simultanément d’autres médicaments contre la neuropathie (par exemple la duloxétine) ou des produits à base de cannabis.

Une autre limite est la procédure d’étude très stricte (par exemple, la documentation par téléphone portable), qui ne correspond souvent pas à la réalité. Par conséquent, des études avec des critères d’inclusion plus larges sont nécessaires à l’avenir.

Source:

Kimless D, Caloura MK, Goldner S. (2021) Cannabidiol (CBD) For the Treatment of Painful Diabetic Peripheral Neuropathy of The Feet: A Placebo-Controlled, Double-Blind, Randomized Trial. J Diabetes Metab. 12:870

About Minyi

Minyi Lü leidet an chronischen Schmerzen aufgrund ihrer Fingerarthrose. Ihre Beschwerden behandelt sie seit 2017 sehr erfolgreich mit medizinischem Cannabis. Als PTA und Pharmaziestudentin bringt sie nun ihr Know-how ein, um über die neuesten wissenschaftlichen Erkenntnisse rund um Medizinalcannabis zu berichten.