Les musées du cannabis à travers le monde

musées du cannabis

Peu à peu, le cannabis thérapeutique se libère de tous les obstacles, les barrières politiques, sociales et éthiques auxquels il a été confronté au cours de ces dernières décennies. Bien que le chanvre soit la plante la plus anciennement cultivée du monde, son usage a largement été débattu. Néanmoins, derrière ces nombreux obstacles, l’usage thérapeutique du cannabis se révèle chargé d’histoire, une histoire racontée par les différents musées dédiés au cannabis dans le monde.

Grâce à la libéralisation politique actuelle du cannabis, de plus en plus de pays s’intéressent au chanvre et ses propriétés thérapeutiques bénéfiques aux générations passées et futures ; à tel point qu’on y dédie des musées. Telle une reconnaissance de son utilité, beaucoup de pays rendent hommage au cannabis en ouvrant des espaces culturels ; comme une manière de présenter son histoire et les différentes attitudes que les hommes ont pu adopter à son égard, entre autres curiosités.

Musées du cannabis : découvrir l’histoire et combattre les stéréotypes

Le premier musée du chanvre au monde s’était ouvert à Amsterdam, l’une des premières villes à dépénaliser l’usage du chanvre et du cannabis. Face à son succès grandissant, le Hash Marihuana & Hemp Museum d’Amsterdam a récemment ouvert un autre établissement à Barcelone. L’objectif ? Contribuer à combattre les stéréotypes en présentant le cannabis au public de manière culturelle, intuitive et éducative.

A d’autres endroits du globe, d’autres musées s’ouvrent à mesure que les règlementations sur le cannabis s’allègent. Le premier musée du cannabis d’Amérique Latine a ouvert ses portes à Montevideo en Uruguay en décembre 2016. Il paraît évident que des musées dédiés au cannabis ne peuvent s’ouvrir que dans des pays dont la législation tolère le cannabis thérapeutique. Pourtant, beaucoup de pays où le cannabis reste illégal ont pris le risque d’aborder le cannabis de manière culturelle : c’est le cas de la Nouvelle Zélande, de l’Allemagne, ou encore la France.

Bien que le chemin vers la légalisation du cannabis médicinal soit encore long, les musées du cannabis sont, sans aucun doute, une manière d’informer sur les bienfaits du cannabis et rééduquer l’opinion commune, pour mettre fin aux préjugés sur le cannabis thérapeutique.