Certaines études ont montré les effets positifs de l’utilisation du cannabis médicinal pour traiter la fibromyalgie chez les patients avec très peu d’effets indésirables. Il existe une multitude de médicaments pour traiter la fibromyalgie. Mais aucun d’eux ne guérit la maladie puisque sa cause reste inconnue. Pour ceux qui souhaitent prendre le pari d’un traitement alternatif et naturel il existe les traitements aux cannabinoïdes, à base d’huile de chanvre.

Qu’est-ce que la fibromyalgie?

La fibromyalgie est l’un des syndromes de douleur chronique les plus courants et se caractérise par des douleurs musculo-squelettiques.  Cependant, en plus de la douleur physique, elle peut également produire des effets secondaires graves tels que de la fatigue extrême, des changements d’humeur, ainsi que des troubles du sommeil.  La cause de ce phénomène n’est pas encore claire.

Les personnes diagnostiquées d’une fibromyalgie peuvent ressentir des troubles physiques ou psychologiques importants. Elle peut empêcher les gens de pouvoir effectuer des tâches de base à la maison ou au travail, ce qui entraîne des effets psychologiques d‘anxiété et de dépression. Le principal traitement de la fibromyalgie est la prise de médicaments antidouleur, notamment des analgésiques, de la Prégabaline et des opiacés.

En ce qui concerne les effets psychologiques, on peut également prescrire aux patients des antidépresseurs tricycliques, des benzodiazépines ou d’autres variantes d’antidépresseurs. Toutefois, cette option n’est pas toujours facile à mettre en œuvre car elle peut être associée à des effets indésirables comme la dépendance. Il est également possible qu’elle n’aide même pas à soulager la douleur sur le long terme.

Qui peut être touché par la fibromyalgie?

La fibromyalgie peut toucher jusqu’à 7 % de la population et elle est beaucoup plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.  Elle touche plus ou moins 4 millions d’Américains âgés de 18 ans et plus.  Cependant, l’âge moyen varie entre 35 et 45 ans.

Bien que la fibromyalgie puisse être plus fréquente chez les femmes, elle est aussi répandue chez les personnes dont la santé est fragile.  Par exemple, les personnes obèses, les fumeurs, les personnes souffrant d’autres maladies rhumatismales telles que l’arthrite ou celles ayant ou ayant eu un traumatisme au cerveau ou à la moelle épinière. Il peut s’agir de traumatismes physiques résultant d’une blessure, de blessures répétées ou d’un accident.  Les traumatismes émotionnels, tels que le syndrome de stress post-traumatique, peuvent également entraîner la fibromyalgie.

Enfin, les chercheurs pensent qu’un ou plusieurs gènes peuvent provoquer une douleur anormale, donc qu’elle peut être héréditaire si un membre de la famille proche souffre également des mêmes symptômes.  [1]

Le cannabis médicinal peut-il aider à traiter la fibromyalgie?

Au fil des années, diverses enquêtes ont été menées sur les effets du cannabis médicinal dans la fibromyalgie. Cependant, il n’y a pas eu de preuves scientifiques concrètes sur la façon dont les cannabinoïdes peuvent agir dans le système endocannabinoïde pour traiter la fibromyalgie.  Quoi qu’il en soit, le peu de preuves que l’on peut trouver est prometteur.

Dans une étude, la principale conclusion était que le traitement médical au cannabis était associé à des résultats favorables notables, dans tous les aspects évalués dans le cadre du questionnaire d’auto-évaluation portant sur la qualité de vie. Dans certains cas, les effets étaient si importants que les patients avaient réduit le dosage ou le type de médicaments qu’ils prenaient avant le traitement par le cannabis médical, réduisant ainsi les effets secondaires indésirables de la polypharmacie.

Les réactions positives des patients ont même surpris les médecins, car ils ont très rarement connu de telles réactions dans la pratique quotidienne et la médecine existante. Tous les patients ont fait état d’un résultat favorable en ce qui concerne la douleur et le niveau d’énergie.

D’autres aspects également notés, mais moins fréquents, étaient l’amélioration des problèmes de mémoire, et les difficultés liées aux activités quotidiennes du ménage ou des achats. Les patients ont également noté une absence d’effets indésirables graves, les plus fréquents étant la sécheresse de la bouche, la rougeur des yeux et l’augmentation de l’appétit.[2]

Dans une autre étude, il a été démontré que le cannabis médicinal est une option efficace et sûre pour le traitement des symptômes des patients atteints de fibromyalgie, comme une diminution significative de l’intensité de la douleur et une amélioration générale de leur qualité de vie pendant les 6 mois de thérapie au cannabis médicinal.

De plus, des effets indésirables relativement mineurs ont été constatés chez un petit nombre de patients qui ont arrêté l’utilisation au bout de six mois. Les patients de cette étude ont souvent indiqué que le cannabis médical est plus tolérable et présente moins d’effets indésirables que d’autres thérapies. Les chercheurs ont constaté que l’utilisation du cannabis médical est sans danger chez les patients atteints de fibromyalgie. Au bout de six mois de suivi, le taux d’effets indésirables mineurs était relativement faible et seuls 7,6 % des patients ont cessé de consommer du cannabis médical.

Les effets de la consommation de cannabis

En accord avec la documentation, les chercheurs ont découvert que les étourdissements, la sécheresse de la bouche, l’hyperactivité, la somnolence et les symptômes gastro-intestinaux sont tous des effets néfastes possibles de la consommation de cannabis. Cependant, après six mois, une part importante des patients a arrêté ou diminué le dosage d’autres thérapies médicales. Par exemple, 22,2 % des consommateurs d’opioïdes ont réduit ou cessé leur consommation de ces médicaments au bout de six mois de suivi. C’est un résultat significatif au regard de la crise des opioïdes, car il réduit le risque de dépendance et le taux d’effets indésirables graves. [3]

En ce qui concerne le cannabis médicinal synthétique, dans un essai de courte durée qui a duré 2 semaines, le nabilone, un cannabinoïde synthétique, s’est révélé plus efficace que l’amitriptyline, un antidépresseur, pour réduire les problèmes de sommeil, mais n’a pas différé de l’amitriptyline en ce qui concerne le soulagement de la douleur, la limitation de la qualité de vie liée à la santé ou les problèmes d’humeur chez les patients atteints de fibromyalgie. Dans un autre essai de courte durée (4 semaines), les chercheurs ont confirmé les effets du nabilone par rapport à un placebo sur la réduction de la douleur et la qualité de vie, mais pas sur la fatigue et la dépression. [4]

Enfin, dans une étude d’observation, 28 patients atteints de fibromyalgie ont utilisé du cannabis contre 28 autres qui n’en ont pas pris. Dans les deux heures qui ont suivi l’auto-administration de cannabis, les consommateurs ont rapporté une réduction de la douleur et des raideurs ainsi qu’une relaxation accrue, accompagnée d’une plus grande somnolence et d’un sentiment de bien-être.

Les bienfaits de l’huile de chanvre sur la fibromyalgie

En 2014, le groupe de recherche Plantes Médicinales de l’Université de Séville a découvert que les graines de chanvre provenant du cannabis sont bénéfiques pour l’organisme. Sa composition chimique a des effets soulageant les symptômes de la fibromyalgie.

L’huile de chanvre contient des acides gras poly-insaturés des séries Omega 3 et Omega 6. Elle contient également une autre série de composants potentiellement bioactifs, comme certains composés phénoliques, de stérols ou encore d’alcool gras. Surtout, cette huile ne contient aucun type de composants addictifs.

Pour tester les bienfaits de l’huile de Cannabis Sativa L, les chercheurs de Séville ont mené une étude sur des souris. Après leur avoir administré l’huile de chanvre, ils ont découvert que cela provoquait une amélioration des capacités cognitives, une baisse de la douleur et une régularisation de la tension musculaire des souris ne souffrant pas de fibromyalgie.

Les résultats favorables produits par le cannabis médicinal sur la fibromyalgie ont conduit l’Université de Séville à breveter l’utilisation de l’huile de chanvre pour prévenir et soulager la fibromyalgie. Ce brevet est très important puisqu’il peut fournir aux patients souffrant de fibromyalgie un soulagement grâce à des comprimés ou d’autres solutions, comme des compléments alimentaires ou en les introduisant directement dans les aliments.

Conclusion

Le cannabis peut être un traitement prometteur pour les patients atteints de fibromyalgie. En ce qui concerne les effets du cannabis, les recherches scientifiques montrent qu’il est possible d’aider à améliorer les symptômes de la fibromyalgie.  Cependant, les préjugés et les idées fausses n’aident pas.

Les preuves actuelles étant insuffisantes, les médecins ont du mal à recommander toute préparation à base de cannabinoïdes pour les patients en rhumatologie. Ainsi, le cannabis et les médicaments à base de cannabis ne sont pas encore prescrits par les professionnels de la santé car les positions au sein de l’association professionnelle sont encore contradictoires.[5]

En conclusion, il existe des preuves et des recherches claires montrant les avantages du cannabis médical dans différentes pathologies, et il n’en va pas autrement pour la fibromyalgie. Cependant, les preuves que nous avons aujourd’hui sur les effets de l’utilisation du cannabis médical pour la fibromyalgie sont encore rares et ne suffisent pas à prouver la viabilité de ce produit chez les patients atteints de fibromyalgie. Quoi qu’il en soit, ce que nous savons jusqu’à présent, c’est que le cannabis et l’huile de chanvre contient des composants qui peuvent aider à soulager les symptômes de la fibromyalgie, c’est pourquoi davantage de recherches doivent être menées et consacrées à ce domaine de traitement.

[1] Walitt, B., Nahin, R. L., et alt (2015). The Prevalence and Characteristics of Fibromyalgia in the 2012 National Health Interview Survey. PLOS ONE, 10(9), e0138024.

[2] Habib, G., & Artul, S. (2018). Medical Cannabis for the Treatment of Fibromyalgia. JCR: Journal of Clinical Rheumatology, 24(5), 255–258.

[3] Sagy, Bar-Lev Schleider, et alt. (2019). Safety and Efficacy of Medical Cannabis in Fibromyalgia. Journal of Clinical Medicine, 8(6), 807.

[4] Fitzcharles, MA., et alt (2016). Efficacy, tolerability and safety of cannabinoids in chronic pain associated with rheumatic diseases (fibromyalgia syndrome, back pain, osteoarthritis, rheumatoid arthritis). Der Schmerz, 30(1), 47–61.

[5] Sarzi-Puttini, P., Ablin, J., et alt. (2019). Cannabinoids in the treatment of rheumatic diseases: Pros and cons. Autoimmunity Reviews, 102409.