Encéphalopathie hypoxique-ischémique (EHI) : traitement avec du CBD

brain HIE - EHI

La pathologie Encéphalopathie Hypoxique-Ischémique est un dommage du cerveau due à un manque d’oxygène ou de circulation sanguine.

Elle apparait en conséquence d’un manque d’oxygène (asphyxie) dont le résultat est une circulation sanguine réduite du tissu nerveux, à la naissance. Dans des pays industrialisés l’incidence est estimée de 0,5 à 6 % de naissances vivantes.

Risques pour un dommage du cerveau due à un manque d`oxygène

Différents facteurs peuvent augmenter le risque que des nouveaux nés subissent un manque d’oxygène. Un aspect est des complications pendant la naissance comme une déchirure de l’utérus ou du cordon ombilical et décollement du placenta.

Un autre risque est quand le battement du cœur du nouveau-né se ralenti, car dans ces circonstances un manque d’oxygène menace. Si une augmentation de lactate (produit métabolique dans le sang de l’enfant à naître) est détectée, ceci parle pour un manque d’oxygène dans les cellules du corps. 

Modulation du système endocannabinoïde

Pendant ou juste avant la naissance, des lésions cérébrales périnatales peuvent être causés force à des événements dommageables comme l’asphyxie ou une ischémie focale induite par un AVC.

Des caractéristiques typiques pour cette maladie sont l’apparition du stress oxydatif, excitotoxicité du glutamate et inflammation du tissu nerveux (inflammation neurale), cette combinaison d’une altération fonctionnelle de longue durée, résulte dans une formation de lésions cérébrales ce qui peut causer la mort cellulaire nécrotique apoptotique.

Les options de traitement pour les nouveaux nés touchés sont très limitées. Pour cette raison il existe une grande demande d’options thérapeutiques, qui se focalisent sur la réduction de dommage cérébral. Le système endocannabinoïde pourrait jouer un grand rôle, car il fait partie de nombreuses fonctions centrales et périphériques. La modulation du système endocannabinoïde s’est montré efficace pour la production neurale (protection des cellules nerveuses par des méthodes pharmacologiques) dans différentes études, particulièrement avec des animaux.    

Chercheurs espagnols de l’Université de Madrid décrivent dans une étude que le rôle favorable du système endocannabinoïde peut aussi aider avec le contrôle de la neurogenèse (formation de cellules nerveuses pendant la période embryonnaire) et la restauration de la substance blanche dans les lésions cérébrales néonatales (1).

Dans leur travail d’ensemble les chercheurs résument que la modulation du système endocannabinoïde avec l’addition de cannabinoïdes extérieurs après une lésion cérébrale périnatale peut avoir des avantages. Avec cela la modulation du système endocannabinoïde pourrait être une nouvelle approche pour une prévention durable d’un dommage cérébraux chez des nouveaux nés. 

CBD et Hypothermie contre EHI

Chercheurs du King’s College Londres découvrirent qu’une hypothermie modérât (surfusion du corps) après une asphyxie périnatale améliorait les résultats neurocognitifs (2).

Différentes études avaient déjà apporté des indices, que le cannabidiol (CBD) peut avoir des effets positifs sur le cerveau (3). Pour cette raison des chercheurs espagnols du Instituto de Investigación Sanitaria San Carlos (IdISSC) à Madrid ont analysé l’efficacité de la combinaison des hypothermies et CBD avec des porcelets nouveaux nés hypoxique-ischémique. 

Les chercheurs ont eu comme résultat qu’une élévation induite par l’hypoxie-ischémie de diverses valeurs ne peuvent pas être inversé uniquement par une hypothermie ni le CBD, mais avec une combinaison des deux. 

Autres études intéressantes

Le Department of Neonatalogy à Madrid a analysé la fenêtre de temps thérapeutiques pertinente pour l’efficacité du CBD dans un model de souris avec des dommages cérébraux chez des nouveaux nés (5). Les souris de 9 à 10 jours ont reçu 1 mg/kg de CBD à des intervalles de temps différents, après avoir été soumis à une insulte salut (10 % d’oxygène pour 90 minutes). Avec l’aide de l’imagerie par résonance magnétique et examens histologiques les dommages cérébraux ont été jugés sept jours après. Aussi les souris qui ont reçu du CBD seulement 18 heures après l’insulte salut, une efficacité neuroprotectrice s’est montrée.

Conclusion

Nombreuses études montrent que le système cannabinoïde joue un grand rôle dans différents processus, aussi dans le cerveau et peut être module par des cannabinoïdes comme de cannabidiol (CBD).

Pour mieux comprendre la fonction de CBD contre les dommages cérébraux, plus d’études seront nécessaires. Les études précédentes montrent des résultats positifs, mais dont aucune permet d’offrir une recommandation thérapeutique. 

(1) Fernández-López D, Lizasoain I, Moro MA, Martínez-Orgado J. Cannabinoids: well-suited candidates for the treatment of perinatal brain injury. Brain Sci. 2013;3(3):1043-1059. Published 2013 Jul 10. doi:10.3390/brainsci3031043

(2) Azzopardi D, Strohm B, Marlow N, Brocklehurst P, Deierl A, Eddama O, Goodwin J, Halliday HL, Juszczak E, Kapellou O, Levene M, Linsell L, Omar O, Thoresen M, Tusor N, Whitelaw A, Edwards AD; TOBY Study Group. Effects of hypothermia for perinatal asphyxia on childhood outcomes. N Engl J Med. 2014 Jul 10;371(2):140-9. doi: 10.1056/NEJMoa1315788. PMID: 25006720.

(3) Campos AC, Fogaça MV, Sonego AB, Guimarães FS. Cannabidiol, neuroprotection and neuropsychiatric disorders. Pharmacol Res. 2016 Oct;112:119-127. doi: 10.1016/j.phrs.2016.01.033. Epub 2016 Feb 1. PMID: 26845349.

(4) Barata L, Arruza L, Rodríguez MJ, Aleo E, Vierge E, Criado E, Sobrino E, Vargas C, Ceprián M, Gutiérrez-Rodríguez A, Hind W, Martínez-Orgado J. Neuroprotection by cannabidiol and hypothermia in a piglet model of newborn hypoxic-ischemic brain damage. Neuropharmacology. 2019 Mar 1;146:1-11. doi: 10.1016/j.neuropharm.2018.11.020. Epub 2018 Nov 20. PMID: 30468796.

(5) Mohammed N, Ceprian M, Jimenez L, Pazos MR, Martínez-Orgado J. Neuroprotective Effects of Cannabidiol in Hypoxic Ischemic Insult. The Therapeutic Window in Newborn Mice. CNS Neurol Disord Drug Targets. 2017;16(1):102-108. doi: 10.2174/1871527315666160927110305. PMID: 27686886.

About Alexandra

Alexandra Latour verfügt über langjähre Erfahrungen als Autorin im medizinischen Bereich. Ab dem Jahr 2017 hat sie sich als Medical Writer auf das Thema Cannabis als Medizin spezialisiert und war für Leafly Deutschland tätig.