Le virus immunodéficient humain (VIH) affecte environ 36 millions de personnes dans le monde entier. La maladie, qui est transmise par contact de fluides corporels (sang, sperm y sécrétion vaginale), provoque la destruction des cellules du système immunitaire. Depuis sa découverte dans les années 1980, on dénombre près de 35 millions de personnes mortes de cette maladie.

Le fait que la région d’Europe est l’unique continent où le nombre de nouvelles infections continue d’augmenter montre que le VIH reste aujourd’hui encore un problème sérieux. Bien que d’intensives recherches aient été menées, il n’y a toujours aucun traitement curatif ni vaccin contre le VIH. Malgré tout, il existe une thérapie antirétrovirale hautement active, une forme de traitement, qui offre aux patients une vie relativement normale et un haut niveau d’espérance de vie. Cependant, un grand nombre de réclamations demeure parmi les patients atteints du VIH et luttant contre la maladie. Dans ce contexte, le cannabis s’est révélé être un remède utile.

Il existe un grand nombre d’études dans lesquelles les effets potentiellement positifs d’un traitement au cannabis pour les personnes ayant le VIH ont été documentées. De cette manière le cannabis pourrait, par exemple, réduire les troubles musculaires et musculosquelettiques, ainsi que la perte d’appétit et les nausées. Le cannabis peut également avoir des effets positifs en termes de dépression, un effet secondaire auquel de nombreux patients doivent faire face, et aider à maintenir la capacité mentale.

En plus de ces propriétés positives déjà connues des cannabinoïdes dans le traitement du VIH, une étude menée par des chercheurs de l’Université du Michigan a publié une nouvelle découverte: le cannabis pourrait contrer la diminution de la capacité mentale, qui arrive chez environ 50% des patients au cours de la maladie. Il a été supposé que cette diminution des capacités cognitives est en partie due à une inflammation chronique du cerveau, qui arrive car le système immune est stimulé en permanence.

L’étude de l‘université du Michigan a trouvé que les cannabinoïdes, en raison de leurs propriétés anti-inflammatoires, peuvent réduire le nombre de cellules blanches inflammées dans le sang. Cette réduction des cellules inflammées pourrait, comme en ont conclu les chercheurs, réduire ou stopper complètement le processus inflammatoire dans le cerveau. De cette manière, les patients ayant le VIH pourraient maintenir leurs capacités cognitives plus longtemps. Les chercheurs sont arrivés à ce résultat en prenant des échantillons de sang de 40 patients ayant le VIH, lesquels indiquant s’ils consommaient ou non du cannabis. Après avoir isolé les cellules blanches des échantillons de sang de chaque donneur, ils ont déterminé le nombre de cellules inflammées. Le résultat: les patients consommant du cannabis avaient un niveau de cellules inflammées clairement inférieur à celui des non-consommateurs de cannabis.

Michael D. Rizzo, quo-auteur de l’étude, dit que la connexion entre cannabis et inflammation dans le cerveau sera plus profondément explorée. Cela devrait mener à non seulement de futures découvertes pour le traitement contre le VIH, mais aussi pour d’autres maladies en lien avec le cerveau, comme l’Alzheimer ou Parkinson.

Les chercheurs de l’Université du Michigan ne sont pas les seuls à étudier le potentiel médical du cannabis dans le traitement contre le VIH. Robert L. Cook, Professeur d’Epidémiologie à l’Université de Floride, a reçu récemment une subvention de 3,2 millions de dollars pour mener une étude à large échelle sur les effets du cannabis sur les patients ayant le VIH.

Cette étude inclura 400 participants et ne documentera pas seulement les effets du cannabis sur le cerveau des patients durant plus de 5 ans, mais devrait également déterminer si le cannabis peut même aider à tuer le virus du VIH.

Rating: 1.0/5. From 1 vote.
Please wait...
Summary
Nouvelles découvertes sur les effets du cannabis sur le VIH | Kalapa Clinic
Article
Nouvelles découvertes sur les effets du cannabis sur le VIH | Kalapa Clinic
Description
Une nouvelle étude de l'Université du Michigan révèle des nouveautés jusque là inconnues sur les effets du cannabis sur le VIH.
Author
Publisher Name
Kalapa Clinic
Publisher Logo