La maladie de Huntington est l’une des maladies neurodégénératives les moins connues : au moyen d’une protéine mutée, elle s’attaque aux cellules du cerveau. Cette maladie neurodégénérative, d’origine génétique, a la particularité de se manifester chez les patients âgés entre 35 et 45 ans.

Environ 5 personnes sur 100000 souffrent de cette maladie, ce qui lui confère un caractère peu commun voire rare puisqu’elle atteint un pourcentage particulièrement réduit de la population. Actuellement, il n’y a aucun remède existant pour la maladie de Huntington, si bien que des chercheurs du monde entier travaillent sur des traitements et des thérapies potentielles pour combattre la maladie.

Bien que le cannabis médicinal ne puisse soigner cette souffrance, une thérapie aux cannabinoïdes pourrait améliorer certain des symptômes de la maladie de Huntington. Dans ce sens, l’Université de Cordoue (UCO), en équipe avec l’Université Complutense de Madrid et l’entreprise cordouane VivaCelle Biotechnology, ont développé un nouveau composé de cannabinoïde. Après plusieurs essais sur des animaux, l’équipe a pu observer un effet neuroprotecteur provenant des cannabinoïdes contre cette maladie, ce qui ouvre la possibilité au développement d’un médicament qui serait efficace pour le traitement de ces patients.

Les chercheurs, également en collaborations avec l’université du Piémont Oriental (en Italie), se sont intéressés à l’action d’un composé originaire du cannabis nommé cannabigerol; et à partir de ce dernier, ils ont élaboré de nouveaux dérivés tels que le VCE-003.2 dont les actions ont été observables tant in vitro que sur des souris. Dans les deux cas, le composé en question exerçait une action antiinflammatoire et neuroprotectrice. En plus de l’effet protecteur, la molécule semblait augmenter la capacité de survie des précurseurs neuronaux affectés, prouvant ainsi une action neuroréparatrice.

Les chercheurs ont aussi découvert que le CBD aidait les neurones à améliorer ses propriétés antioxydantes. Bien que le CBD et le THC soient des molécules quasi identiques, les propriétés du CBD apportent un antioxydant de grande envergure qui soit à la fois fiable et tolérable à fortes doses pour les êtres humains.

Rating: 3.0/5. From 2 votes.
Please wait...