Cannabinoïdes et Glaucome

L’humeur aqueux est un liquide produit derrière l’iris et qui sert à nourrir et à oxygéner le globe oculaire. Ce liquide est transporté au moyen de canaux oculaires pour arriver à la chambre intérieure, il est tout de suite reabsorbé dans l’angle iridocorneal. Tout facteur retardant ou bloqueant le flux de ce liquide provoque une augmentation pathologique dans la pression intraoculaire (PIO), générant ainsi un glaucome.

Son origine peut être héréditaire, congénitale, comme effet secondaire de quelques médicaments ou à cause de maladies chroniques comme le diabète. A mesure que la maladie évolue, on constate une perte progressive des fibres nerveuses du nerf optique, causant ainsi une névropathie optique qui peut conduire à la cécité permanente.

Le traitement principal du glaucome, une des principales causes de la cécité dans le monde, consiste à administrer des médicaments qui réduisent la pression intraoculaire (PIO) ou le drainage de l’excès d’humeur aqueuse.

L’utilisation du cannabis médical pour des maladies comme le glaucome consiste principalement à l’utilisation d’huiles de CBD et d’autres cannabinoïdes, qui permettent une utilisation contrôlée et d‘éviter que la personne ne souffre des effets psychoactifs.

Les effets des cannabinoïdes

  • Vasodilatateur périphérique et hypotenseur  [1]
    [2]
  • Hypotenseur
  • Réduction de la pression intra-oculaire

Résumé

Les propriétés vasodilatatrices des cannabinoïdes peuvent diminuer la pression intra-oculaire chez les patients atteints de glaucome et ont une action neuroprotectrice au niveau de la rétine.

Traitement pour le Glaucome grâce au Cannabis Médical

Glaucome et traitement aux cannabinoïdes

Des études actuelles suggèrent que que les cannabinoïdes peuvent réduire la pression intraoculaire (PIO) et pourraient être utilisés de manière efficace dans les thérapies topiques pour les maladies neurodégénératives de la rétine, que cela soit de manière indépendant ou comme traitement complémentaire à d’autres médicaments.[3]

Les cannabinoïdes sont bien tolérés après l’application topique et on leur attribue un effet neuro-protecteur sur les cellules ganglionnaires de la rétine. Il y a également de plus en plus d’observations scientifiques qui indiquent que les endocannabinoïdes sont efficaces dans la physiologie oculaire, influant sur le maintien de la pression intraoculaire, la physiologie de la photo-réception et neurotransmission dans la rétine [4], ainsi que sur la neuro protection des neurones ganglionnaires de la rétine [5].

Bibliographie sur le Glaucome et l’usage du cannabis médical

Utiliser du cannabis pour
le Glaucome

Je veux en savoir plus

SI VOUS ÊTES INTERESSES PAR UNE THERAPIE AUX CANNABINOÏDES, DEMANDEZ-NOUS DAVANTAGE D’INFORMATIONS

INFORMATION THERAPIES

Autres articles sur les cannabinoïdes et autres maladies