Cannabinoïdes, Maladie de Crohn et les Maladies Inflammatoires Intestinales (MII)

La maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique font parti des maladies inflammatoires intestinales (MII) les plus connues.

La maladie de Crohn se caractérise par une inflammation irrégulière qui peut affecter une partie de l’appareil digestif. Nous pouvons retrouver comme symptôme de cette pathologie:

  • Douleurs abdominales
  • Diarrhées
  • Perte de poids
  • Malaises
  • Cette maladie peut produire également des occlusions intestinales dues à la formation de fistules ou d’abcès secondaires aux processus inflammatoires chroniques dans les parois du système digestif. [1]

La maladie de Crohn est un type de maladie intestinale inflammatoire (EII) qui affecte majoritairement l’extrémité inférieure de l’intestin grêle et l’extremité inférieure du gros intestin. Cependant, elle peut affecter n’importe quelle partie du tube digestif de la bouche à l’extrémité du rectum (anus). La cause exacte de la maladie est inconnue, mais on pense qu’elle pourrait se déclarer à cause d’une combinaison de facteurs bactériens, environnementaux et immunologiques (un dérangement auto-immunitaire).

Concernant la rectocolite hémorragique, elle se caractérise par une inflammation de la muqueuse limitée au côlon. Les symptômes comprennent habituellement des diarrhées sanguinolentes, des douleurs abdominales, ou du ténesme.

Ces deux maladies peuvent augmenter de manière équivalente le risque de cancer du colon.

Les effets des cannabinoïdes

  • Anti-inflammatoire
  • Améliorer la motilité intestinale
  • Analgésique
  • Sensation de bien être
  • Baisse du taux d’activité du syndrome

Résumé

L’effet analgésique et antinflammtoire des cannabinoides est l’un des effets les plus remarqué chez les personnes souffrant de cette maladie. Les résultats des études suggèrent que les cannabinoïdes peuvent fournir une amélioration de la motilité intestinale et réduire l’activité du syndrome.

Traitement pour Maladie de Crohn grâce au cannabis médical | Kalapa Clinic

L’effet des cannabinoïdes au niveau intestinal

Les effets des cannabinoïdes sur ce type de pathologie sont :

  • Anti-inflammatoire [2]
  • Régulation de la motilité intestinale [3]
  • Analgésique [4]

L’interaction des cannabinoïdes avec les maladies inflammatoires intestinales

Le système digestif contient des récepteurs CB1 et CB2 de tout son long [5].

Les proportions de ces récepteurs cannabinoïdes peuvent changer durant l’évolution de diverses pathologies intestinales [6]. De ce fait, plusieurs essais cliniques ont montré que les cannabinoïdes peuvent agir sur le récepteur CB2, en réduisant l’inflammation qui lui est associée. Ainsi, on démontre un potentiel thérapeutique pour des médicaments pour traiter les maladies inflammatoires intestinales [7].

Des essais cliniques ont montré que l’intestin contenait des niveaux élevés de récepteurs de cannabinoïdes (CB1, CBD2), et c’est la raison pour laquelle le THC et le CBD sont utilisés pour le traitement de la maladie, car ils réduisent les symptômes et améliorent les processus métaboliques.
De plus, les patients qui choisissent d’utiliser les cannabinoïdes pour le traitement de la maladie de Crohn, réduisent leur consommation de médicaments traditionnels en raison de l’amélioration des symptômes. D’autres essais cliniques indiquent également une baisse de plus de 40% de l’indice d’activité du syndrome.
Une étude réalisée par Naftali T. et cols [8], a déterminé que les bénéfices observés durant l’usage de cannabis, chez des patients souffrant de la maladie de Crohn, découlaient principalement de ses propriétés anti-inflammatoires. Cependant, les cannabinoïdes pourraient jouer un rôle plus important dans leur l’action sur la motilité gastro-intestinal et leur effet antidiarrhéique observé chez des souris injectées à la toxine du choléra.
Autre point à considérer, la relation avec la sensation de bien-être que pourraient produire les cannabinoïdes grâce à leur action centrale.

Bibliographie sur les cannabinoïdes et les maladies inflammatoires intestinales

[1] Mowat, C., Cole, A., Windsor, A., Ahmad, T. and others. (2011). Guidelines for the management of inflammatory bowel disease in adults.

[2] Márquez, Lucía y otros. Sistema endocannabinoide e inflamación intestinal. Medicina Clínica. Volume 131, Issue 13, October 2008

[3] Angelo A Izzo. Cannabinoids and intestinal motility: welcome to CB2 receptors. 2004

[4] Jaseena Elikottil, MBBS, Pankaj Gupta and Kalpna Gupta. The Analgesic Potential of Cannabinoids. J Opioid Manag. 2009 Nov-Dec

[5] Wright, K., Rooney, N., Feeney, M., Tate, J. and others. (2005). Differential expression of cannabinoid receptors in the human colon: cannabinoids promote epithelial wound healing. Gastroenterology. 129: 437-453.

[6] Márquez, L., Suarez, J., Iglesias, M., Bermúdez-Silva, F. J. and others. (2009). Ulcerative colitis induces changes on the expression of the endocannabinoid system in the human colonic tissue.

[7] Federico Massa and others. The endogenous cannabinoid system protects against colonic inflammation

[8] Rimna Naftali MD, Lihi Bar Lev BA, Doron Yablekovitz MD, Elisabeth Half MDand Fred M.Konikoff MD (2011). Treatment of crohn’s disease with cannabis: An observational study.

Utiliser du cannabis pour
la Maladie de Crohn

Je veux en savoir plus

SI VOUS DESIREZ COMMENCER UN TRAITEMENT A BASE DE CANNABINOIDES, ECRIVEZ-NOUS

DEMANDER UNE CONSULTATION

Autres articles sur les cannabinoïdes et autres maladies