Cannabinoïdes et Diabète Mellitus

Le Diabète Mellitus est un trouble de métabolisme causé par la dégénérescence du pancréas. Ce dernier ne peut pas synthétiser la quantité d’insuline exigée, l’hormone responsable du maintien des quantités de glucose adéquats dans le sang. Le glucose est alors transporté à d’autres cellules pour être utilisé comme énergie par le corps pour fonctionner.

Quand cette régulation manque, les personnes touchées maintiennent des niveaux élevés de sucre dans le sang (une hyperglycémie) provoquant ainsi un certain nombre de symptômes, caractéristiques de la maladie, sur le patient.

Deux types de diabète sont à distinguer :

Le diabète Mellitus de type 1 : plus fréquent chez les enfants, adolescents et jeunes adultes il n’implique pas d’antécédents familiaux. Ce type de diabète se caractérise pas la destruction progressive du pancréas au niveau cellulaire. Les symptômes les plus communs sont l’augmentation de l’appétit (polyphagie), augmentation de la soif (polydapsie), besoin d’uriner plus fréquent (polyurie), la perte de poids, une sensation permanente de fatigue, de faiblesse, la vue troublée et des problèmes de cicatrisation entre autres.

Le diabète Mellitus de type 2 : plus fréquent chez les adultes, ce type de diabète est directement rattaché à l’obesité et les habitudes de la personne, un lien génétique direct est possible. Il est 10 fois plus fréquent que le diabète Mellitus de type 1 et il est en lien avec l’incapacité du pancréas à produire l’insuline nécessaire à l’organnisme. Ses symptômes peuvent passer inaperçus pendant des années.

Traitement pour le Diabète Mellitus grâce au cannabis médical

Les effets des cannabinoïdes

  • Diminution des problèmes de rétinopathie
  • Diminution de la douleur neuropathique
  • Amélioration métabolique
  • Diminue les procédés d’oxydation spécifiques au diabète
  • Diminution des lésions du foie

Résumé

De nombreux avantages ont été obtenus dans la recherche sur les traitements avec des cannabinoïdes chez les personnes atteintes de diabète. Leurs propriétés anti-inflammatoires, aide la rétinopathie et des maladies dérivées de l’ inflammation à éviter la détérioration des organes. Il y a aussi une amélioration dans le traitement du glucose.

Recherches sur les Cannabinoïdes et le Diabète Mellitus

La neuropathie est la complicatation la plus connue du diabète, et elle est pourtant encore considérée comme relativement réfractaire à la majorité des analgésiques. Certaines études, comme celle de Commelli, F et cols (2009), traitent des effets antinociceptif du cannabis des extraits de cannabis contrôlés (eCBD) pour atténuer les douleurs de la neuropathie diabétique. Les résutats ont permis de conclure que, l’usage répété du cannabis, allège significativement la sensation anormale de la douleur mécanique (allodynie) et restaure la perception de la douleur thermique sans affecter l’hyperglycémie. De plus, les résultats ont montrés que l’eCBD augmente les niveaux de glutathion (GSH) réduits dans le foie, ce qui conduit à une restauration du mécanisme de défense et diminue la peroxydation des lipides du foie. Ceci laisse penser que l’eCBD fournit une protection contre le dommage oxidatif du diabète. [1]

Selon des tests précliniques effectués sur des rats traités aux CBD, El-Remessy et al (2006), a démontré que les cannabinoides pouvaient atténuer quelques symptômes de la maladie comme la rétinopathie diabétique (une des causes principale de la cécité par le diabète chez des adultes), après une à quatre semaines de traitement aux CBD [2].

D’un autre côté, Rajabashisth en 2012, au moyen d’une étude, a évalué l’association entre Diabète Mellitus de type 2 et la consommation de cannabis. Il est arrivé à la conclusion que des adultes, entre 20 à 59 ans d’âge, avec des historiques familiaux similaires en termes médical, possédaient une disposition moindre à développer un Diabète Mellitus que des individus non-consommateurs de marijuana. [3]

[1]Comelli, F., Bettoni, I., Colleoni, M., Giagnoni, G. and Costa, B. (2009), Beneficial effects of aCannabis sativa extract treatment on diabetes-induced neuropathy and oxidative stress. Phytother. Res., 23: 1678–1684. doi: 10.1002/ptr.2806

[2] El-Remessy et al. (2006). Neuroprotective and blood-retinal barrier preserving effects of cannabidiol in experimental diabetes. American Journal of Pathology 168: 235-244.

[3]  Rajavashisth et al. 2012. Decreased prevalence of diabetes in marijuana users. BMJ Open 2

Autres articles sur les cannabinoïdes et autres maladies