Actualités : Le CBD – efficace contre le SARS-CoV 2?

Les scientifiques du monde entier travaillent d’arrache-pied pour mettre au point des vaccins et des thérapies contre le SARS-CoV 2. Lors d’une étude, une équipe de chercheurs de l’université de Chicago a récemment découvert que le CBD et son produit de dégradation, le 7-hydroxy-CBD, ont le potentiel de prévenir l’infection par les betacoronavirus. En outre, le CBD facilite le rétablissement des personnes touchées par la maladie. Les autres cannabinoïdes n’ont pas montré cet effet.

Le CBD a un large effet antiviral

L’équipe de recherche a réalisé, grâce à des études sur des cultures cellulaires, que le CBD inhibe la multiplication des bêta coronavirus. Le SRAS-CoV 2 fait également partie de ces virus. Par le biais de la protéine spike, le coronavirus se fixe sur des structures de surface spéciales des cellules humaines (récepteurs ACE-2).

Dans une étude, des cellules épithéliales pulmonaires humaines préparées qui forment le récepteur ACE-2 ont été traitées avec une solution de cannabidiol. Deux heures plus tard, les cellules ont été exposées au virus. Les scientifiques ont examiné les cellules pulmonaires deux jours plus tard pour détecter la présence de protéines de pointe virales. Le CBD s’est révélé capable de supprimer la réplication du virus.

Le CBD plus efficace que les autres cannabinoïdes

Pour savoir si d’autres cannabinoïdes sont des agents potentiellement utilisables dans la thérapie des personnes atteintes par la covid, l’équipe de recherche a également mené des expériences avec le tétrahydrocannabinol (THC), le cannabichromène (CBC), le cannabigérol (CBG) et le CBDA – le précurseur acide du CBD. Les résultats ont été surprenants: seul le CBD a montré des effets antiviraux contre le SRAS-CoV 2 à des doses thérapeutiques.

D’autres études ont montré que le CBD et son produit de dégradation, le 7-hydroxy-CBD, inhibaient efficacement la réplication virale dans des cellules pulmonaires préparées.

Moins d’infections par la corona chez les utilisateurs de CBD

Dans une étude menée à l’hôpital universitaire de l’Université de Chicago, les données de plus de 93 000 personnes ayant subi un test corona ont été analysées. Au total, 10 % des patients se sont révélés atteints de l’infection.

Sur les 93 000 personnes testées, 400 prenaient des cannabinoïdes. Dans ce groupe, le taux d’infection n’était que de 5,7 %. L’effet était encore plus prononcé chez les patients prenant uniquement du CBD sous forme d’Epidiolex® par rapport aux groupes de personnes utilisant d’autres cannabinoïdes. Seuls 1,2 % des utilisateurs de CBD ont souffert d’une infection. En revanche, 7,1 % des patients prenant d’autres cannabinoïdes ont été testés positifs au virus. Ces résultats sont cohérents avec ceux des cultures cellulaires.

Comment le CBD agit-il exactement contre le SARS-Cov 2 ?

Deux mécanismes d’action sont actuellement à l’étude. Le CBD pourrait favoriser une réponse immunitaire antivirale en déclenchant la voie de l’interféron. En fait, les interférons sont étudiés comme agent thérapeutique contre le corona. Une autre explication possible est que le CBD inverse la production de cytokines renforcée par le virus, qui peut mettre la vie en danger.

Le CBD présente de nombreux avantages par rapport aux autres thérapies. Par exemple, contrairement au Remdesivir (un médicament utilisé pour traiter le corona) ou aux anticorps antiviraux, il peut être pris par voie orale. Ainsi, sa prise ne nécessite pas d’hospitalisation. Un autre avantage est la bonne tolérance au CBD.

Des études futures permettront de déterminer le dosage optimal chez l’homme, le meilleur mode d’administration et la formule optimale du médicament. Toutefois, jusqu’à ce que des essais cliniques randomisés soient disponibles, l’équipe de recherche déconseille la prise de CBD à titre préventif contre le corona.

Source:

Cannabidiol Inhibits SARS-CoV-2 Replication and Promotes the Host Innate Immune Response

Long Chi Nguyen, Dongbo Yang, Vlad Nicolaescu, Thomas J. Best, Takashi Ohtsuki, Shao-Nong Chen, J. Brent Friesen, Nir Drayman, Adil Mohamed, Christopher Dann, Diane Silva, Haley Gula, Krysten A. Jones, J. Michael Millis, Bryan C. Dickinson, Savaş Tay, Scott A. Oakes, Guido F. Pauli, David O. Meltzer, Glenn Randall, Marsha Rich Rosner

bioRxiv 2021.03.10.432967; doi: https://doi.org/10.1101/2021.03.10.432967

Picture by Gerd Altmann on Pixabay

About Gesa

Gesa Riedewald ist seit 2017 als Medical Writer für das Thema Cannabis als Medizin tätig. Sie hat langjährige Erfahrung in den Bereichen Text und Kommunikation, unter anderem bei Leafly und in der Healthcare-Branche. Die fundierte und wissenschaftliche Berichterstattung zum medizinischen Einsatz von Cannabis liegt ihr am Herzen.