Actualités : Le cannabis souvent utilisé contre les symptômes des maladies intestinales

chronic pain

Une enquête anonyme menée en Nouvelle-Zélande auprès de personnes souffrant de maladies inflammatoires de l’intestin et consommant du cannabis a révélé : 32 % de ces personnes utilisent du cannabis pour traiter les symptômes de leur maladie.

Enquête auprès des personnes souffrant de maladies inflammatoires de l’intestin

Le nombre de personnes souffrant de maladies inflammatoires de l’intestin augmente dans le monde entier. En 2017, 140 à 160 néo-zélandais sur 100 000 étaient concernés. Une équipe scientifique de la Dunedin School of Medicine de l’Université d’Otago en Nouvelle-Zélande étudie actuellement comment le cannabis médicinal peut aider à soulager ces symptômes extrêmement pénibles.

Les chercheurs ont invité les malades à participer à une enquête anonyme par courrier ou par internet. Au total, 378 participants ont répondu à l’enquête, dont 334 ont pu être analysés. 61 % ont indiqué que leur diagnostic était la maladie de Crohn. 34 % souffraient de colite ulcéreuse.

Un peu plus de la moitié des répondants (51 %) ont déclaré avoir déjà essayé le cannabis. Parmi ceux qui ont eu une expérience avec le cannabis, 63 % ont déclaré qu’ils utilisaient le cannabis principalement comme une drogue récréative. 31 % utilisaient la plante pour soulager leurs symptômes. Selon les propres déclarations des personnes, les douleurs abdominales, les crampes, les nausées, les vomissements ainsi que la perte d’appétit se sont particulièrement améliorés. 54 % des personnes interrogées ont déclaré qu’en cas de légalisation du cannabis, elles souhaiteraient utiliser la voie officielle via une prescription médicale afin de bénéficier médicalement du cannabis.

Qu’est-ce que la maladie de Crohn ou la colite ulcéreuse ?

La maladie de Crohn et la colite ulcéreuse sont des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin. Les symptômes apparaissent de façon intermittente et se manifestent, par exemple, par des douleurs abdominales, des flatulences et des diarrhées.

Dans la maladie de Crohn, l’ensemble du tube digestif peut être touché. Le plus souvent, les zones enflammées se trouvent dans la dernière partie de l’intestin grêle (iléon) ou dans le gros intestin. Environ 130 000 personnes sont touchées en Allemagne. La maladie débute généralement à l’âge adulte, entre 20 et 30 ans, mais son évolution varie d’une personne à l’autre. La cause exacte de la maladie de Crohn n’est actuellement pas entièrement comprise. Toutefois, des facteurs génétiques, des infections ou une mauvaise orientation du système immunitaire semblent jouer un rôle.

La colite ulcéreuse est une inflammation de la muqueuse du côlon et du rectum qui se propage continuellement vers l’estomac. Les patients sont généralement traités par des médicaments destinés à réduire cette inflammation. Si ceux-ci n’ont plus d’effet suffisant, une intervention chirurgicale est pratiquée. La colite ulcéreuse se déclare également au début de l’âge adulte.

Des études supplémentaires sont nécessaires

L’équipe de recherche a pu montrer dans son étude observationnelle que de nombreux patients atteints de maladies inflammatoires de l’intestin consomment du cannabis. Certains l’utilisent consciemment à des fins médicinales pour soulager leurs symptômes et améliorer leur qualité de vie. Des essais cliniques de plus grande envergure sont nécessaires pour permettre une thérapie médicale ciblée avec le meilleur dosage et le meilleur mode d’application.

Sources:

  • Attitudes towards and use of cannabis in New Zealand patients with inflammatory bowel disease: an exploratory study. Appleton K, Whittaker E, Cohen Z, Rhodes HM, Dunn C, Murphy S, Gaastra M, Galletly A, Dougherty S, Haren A, Sukumaran N, Aluzaite K, Dockerty JD, Turner RM, Schultz M.  NZ Med J. 2021 Feb 19;134(1530):38-47. PMID: 33651776.
  • The global, regional, and national burden of inflammatory bowel disease in 195 countries and territories, 1990–2017: a systematic analysis for the Global Burden of Disease Study 2017 Alatab, Sudabeh et al. The Lancet Gastroenterology & Hepatology, Volume 5, Issue 1, 17 – 30

About Minyi

Minyi Lü leidet an chronischen Schmerzen aufgrund ihrer Fingerarthrose. Ihre Beschwerden behandelt sie seit 2017 sehr erfolgreich mit medizinischem Cannabis. Als PTA und Pharmaziestudentin bringt sie nun ihr Know-how ein, um über die neuesten wissenschaftlichen Erkenntnisse rund um Medizinalcannabis zu berichten.